Enma …. fait son 1er trail

Souvenez vous je vous avais annoncé ici que l’année 2013 serait tournée vers des courses plus natures et des nouveaux défis et bien voilà c’est fait ….

J’ai en ce dimanche 13 janvier participé à ma première course de l’année et sur un terrain tout nouveau pour moi (enfin en compétition tout au moins puisque je cours régulièrement dans ma campagne). Ce fut aussi l’occasion d’un tout nouveau premier défi non pas tant par la distance mais par le profil de la course.

J’ai donc couru le Trail de Pécharmant juste à coté de Bergerac en Dordogne. L’occasion aussi de ce faire un petit week end pour profiter de la gastronomie de cette région dans un petit resto « le bistrot du coin » avec un bon rapport qualité -prix (hummm le foie gras….). bon ok c’est sans doute pas la meilleure idée que j’ai eu la veille du course que de festoyer de la sorte mais bon faut bien savoir profiter de chaque moment qui nous est donné.

Donc pour revenir à ce trail de Pécharmant j’avais opter pour le parcours de 11 km (même pas peur maintenant je gère cette distance icon wink )avec un dénivelé positif de 150 m et c’est là qu’est le défi car pas de côtes dans mon berry natal. Suite à un rdv chez l’osteo, mon homme ne pourra pas participer à cette course (il avait prévu le combiné 11 -11 en nocturne et jour), c’est donc seule que je devrais me lancer ce dimanche matin. 

Comme à chaque fois la boule au ventre me gagne, j’appréhende cette nouvelle discipline plus technique de par le terrain rencontré et le dénivelé à gravir et dont je n’ai absolument pas l’habitude. Et en plus, cette fois pas de pezou avec moi pour me soutenir et faire mon lièvre. Et surtout des conditions météo pas au top pour une première expérience….

P1040489

 

Après retrait du dossard et du tee shirt habituel, me voilà partie m’échauffer et là tout de même beaucoup moins d’angoisse et surtout je ne pose pas la question qui habituellement revient en boucle dans ma tête  » mais quelle idée tu as eu encore de t’inscrire à cette course ». Du coup c’est plutôt sereine que je m’engage sur la ligne de départ avec pour seul objectif de finir et profiter de ma course sans me mettre de chrono dans la tête (bon tout de même essayer de pas finir dernière  j’avoue).

Le départ va très vite comme toujours certains vise le podium ce qui n’est pas mon cas. De ce fait, je me fait doubler par beaucoup, beaucoup, beaucoup de participants. Et là je commence à me dire que je vais finir dernière c’est certain il doit plus y avoir personne derrière moi vu le nombre qui est devant …. un coup d’oeil en arrière et non il reste des concurrents et au pire il y a les marcheurs (oui on se rassure comme on peu à certain moment). 

Après 3 km sur route et chemin plutôt sympa et relativement plats c’est là que la difficulté du terrain m’a rattrapé. Car oui il avait énormément plu les jours passés rendant de ce fait le terrain très très boueux et donc par là même très glissant.

 

2013-01-13 10.21.14-copie-1

 

C’est ainsi qu’il a fallu faire la suite du parcours les deux pieds dans la gadoue, la gadoue, la gadoue et surtout essayer de ne pas tomber. Et c’est là que j’étais bien contente de mon choix de chaussures merci les soldes et les speedcross 3 grâce à qui je ne suis pas tombée mais en plus j’ai eu une accroche bien supérieure à certain de mes camarades de jeu. Ce qui m’a permis de m’éclater total dans une petite descente en sous bois où j’ai eu l’impression de survoler la boue. 

 

 Courses---Trail 0304

 

Bon par contre qui dit descente dit montée ensuite et courir dans une côte avec de la boue et bien c’est pas chose facile ….. donc on marche et on récupère (ça tombe plutôt bien finalement cette grosse côte icon wink). 

L’avantage de ce type de terrain c’est que l’on est tellement attentionné à ses pieds et surtout à savoir là où on les pose que l’on ne se rend pas compte des km qui défilent c’est ainsi que les bénévoles (merci à eux pour leur encouragements) m’ont annoncé qu’il restait 200 m et en effet le gymnase d’arrivée était juste là au bout de mon regard (suffisait de lever les yeux de mes godasses).


2013-01-13 10.50.18

 

Alors je vous avoue que je savais qu’il y avait encore du monde derrière moi. Car si ça double beaucoup au départ ensuite chacun prend son rythme et on se suit les uns aux autres, ce qui permet de papoter et de faire de belles rencontres, de partager ses galères du moments et de rires aussi de la situation….bref une ambiance plutôt bon enfant (loin de la gagne à tout prix) où le but est juste de finir en prenant un max de plaisir icon smile.

Alors oui une tite dame m’a doublée sur la ligne d’arrivée mais je m’en fichais totalement puisque je venais de boucler mon premier trail en ayant pris un max de plaisir et ce malgré le terrain (je crois même plutôt grâce au terrain…. oui oui j’ai aimé la boue et puis j’ai un statut de barge à maintenir) et je j’avais réussi à avaler ces 11 km avec un dénivelé positif de 150m cumulé (ce qui peut paraître ridicule mais qd on a jamais fait on s’en fait une montagne) et ce en 1h21min et 57 sec (bon je peux bien vous l’avouer maintenant j’espérais en mon fort intérieur bouclé le parcours en 1h30 max donc défi perso réussi).

2013-01-13 11.40.49

Alors certes je me classe 120ème sur 133 soit dans les dernières mais pas grave ici les chiffres n’ont que peu d’importance (@ Marie et Cyril j’essaie de mettre en pratique vos conseils…)  face à ma fierté intérieure….

 

Et surtout pleins d’autres projets germent dans ma petite tête … pourvu que mes jambes veuillent bien les réaliser …..

Publicités

Enma….Continue la course

Lors de mon dernier (et unique  aussi !!!) récit de course , je laissai germer l’idée d’un nouveau challenge ….

Courir un 10 km (soit 2 de plus que la dernière fois) …..et bien le grand jour a eu lieu dimanche lors des Foulées de Bourges .

Alors autant dire que j’avais bien commencer mon entraînement pour cette course en suivant un plan assez scrupuleusement enfin la première semaine …. car ensuite comment dire des préoccupations d’organisation sont venues me faire des croches pattes et donc j’ai du annuler des séances, en  adpater d’autres …..

Bref j’ai fait le minimum syndical diront nous et du coup la semaine précédant la course j’étais pas vraiment sure de moi pour prendre le départ alors j’ai fait un test grandeur nature d’un 10 km en conditions course pour savoir ce que je valais et là ça m’a rassurée car j’ai tenu la route et surtout j’avais améliorée mon chrono …ouf je serais peut pas si ridicule au final …..

Enfin ça n’a pas duré cette assurance … car en prenant connaissance des chronos de l’an passé …et bien l’angoisse…. le dernier finissait en 1h09 moi qui me disait que 1h15 c’était déjà pas si mal… et bien il me fallait donc me préparer psychologiquement à finir dernière….

 

P1040255

 

« Mais qui a eu l’idée de m’inscrire à cette course  » C’est donc en me posant cette question que je me suis rendue sur la ligne de départ dimanche matin accompagnée de ma copine Pez (et oui notre 1er 10 km on le fera ensemble aussi après notre première course) et de mon homme (oui lui aussi m’a demandé pourquoi je l’avais embarqué dans cette course).

Un petit sms de mon étrangère préférée arrivé pile au bon moment pour motiver les troupes et hop le coup de pistolet retentissait lançant ainsi les hostilités !!!!! un dernier bisous de mon homme pour me donner du courage et on partait à l’assaut de ces 10 km avec appréhensions et doutes mis surtout avec 2 objectifs : 

  • finir la course , arriver à tenir 10 km sans abandonner
  • ne pas être dernière, ben oui question d’orgueil qd même 😉

Le parcours se composait d’une boucle de 5 km à effectuer 2 fois au moins une fois la première boucle faite pas de surprise pour la suite de la course !!!!!!

Les premiers km se sont faits assez facilement à un bon rythme tjs avec ma Pez , on s’est fait bcp doublé au début vu qu’on était dans les premiers sur la ligne de départ !!!!! et c’est aussi pour cette raison qu’on est parties sans doute un peu vite sur le premier km entraîné par les autres concurrents !!!!!  on a vu que si le parcours semblait plat et bien en fait c’était des faux plats et aie aie aie ça fini par faire mal mais on lâche rien on court tjs et encore et on s’accroche….. et enfin on voit le bout du premier tour avec en récompense la bande des barges accompagnées de leurs hommes et de mes crapauds pour nous encourager et nous donner la pêche pour attaquer le second tour …. 

P1040237

Un arrêt de quelques secondes pour prendre un verre d’eau au ravitaillement et j’ai perdu ma pez qui elle a su boire sans s’arrêter 😉 mais pas grave elle est juste devant moi et je vais la suivre à quelques mètres pendant les km suivants encore une fois elle va être mon lièvre 😉 …… au 7ème km faut bien l’avouer je commence à peiner  …. au 8ème le souffle commence à manquer et au 9ème je suis au max de ma capacité et mon rythme commence à baisser à force de tirer sur la corde et j’arrive plus à maintenir la distance que j’avais avec ma Pez (à moins que se soit elle qui ait mis le turbo 😉 ) ….. et c’est là que m’attend à 800 m de l’arrivée mon homme venu à mes devants pour m’aider à finir et me motiver à aller au bout …. on finira en sprint tous les deux(enfin lui avait déjà validé son chrono depuis 10 min !!!!) et c’est bien lui qui m’a donné la force d’aller au delà de mes limites car sans lui j’aurai fini certes mais pas à ce rythme là ….. 

P1040246

Et voilà comment on rempli son premier objectif……. j’ai fini mon premier 10 km !!!!! 

Et pour le second pareil …… il y avait encore du monde derrière moi (bon ok pas bcp mais il y en avait !!!)

Et maintenant j’ai un chrono officiel sur un 10 km et je pense ne pas avoir à rougir en vous annonçant que j’ai bouclé ce 10 km en 1h 04min et 05 sec soit une place de 392 ème sur 412 (bon par contre on était 505 inscrits  ^^ alors où sont-ils passés ???) ma Pez aura 40 sec d’avance sur moi (bravo suis méga fière de toi t’es une winneuse )…… mon homme boucle en 53 min et 28 sec (tu es un champion bravo bravo et merci d’être là ) pour info le premier finit en 33 min (glouuppsss) et le dernier en 1h12 !!!!!

Suis fière de moi, d’être arrivée au bout de ce défi ….. maintenant reste à améliorer ce chrono et passer sous la barre de l’heure va donc falloir rechausser les baskets et s’entraîner encore …. et trouver un autre défi de course ….. à moins que d’autres projets un peu très dingues se profilent …… 

 

 

 

Enma…. Entre en course

Et oui étant devenue runneuse, il me fallait bien tester mes capacités avec une course officielle pour savoir ce que je valais sur le terrain ….

C’est ce que j’ai fait ce week end en chaussant mes baskets pour aller rejoindre Bordeaux (non non pas en courant, en covoiturage … tiens va falloir que je vous raconte ça aussi …) et participer à la 10ème Édition de la Bordelaise ….une course essentiellement féminine….

Bon ok j’aurais pu choisir une course plus proche de la maison mais non car c’était l’occasion de retrouver une partie de mes barges copinettes et pour ça on ne compte pas les km …..

Dimanche matin donc levé à 7h pour se préparer , avaler un bon petit déjeuner et rejoindre le lieu de la course pour retirer le dossard de course… on m’attribue le dossard 2144 …ha bon autant de participantes que ça …. en fait on sera plus de 3000 à partir entre les différentes options possibles ( marche de 4km, course de 4km avec ou sans chrono et 8km avec ou sans chrono)

 a4467eda058711e29b3722000a1e9b8d 7

Bon la pression monte un peu qd même là faut être honnête, petite appréhension de savoir si je vais tenir la distance et réussir à parcourir ces 8 km en moins d’une heure …l’objectif que je me suis fixé ….

Après la prise de possession du dossard (et un petit tout incontournable au toilettes) il y a eu un échauffement collectif assez drôle faut bien le dire pour arriver à suivre les instructions de la tite dame sur son podium faisant des mouvements de fitness de cumba ou je ne sais quoi – vu que l’on entendait rien de ses explications…. enfin on a bien bougés avant le départ et j’avais déjà l’impression d’être morte  et à bout de souffle … 

Ensuite hop mise en place sur la ligne de départ enfin plutôt tout derrière , mais bon pas grave vu que le chrono ne se déclenche qu’au passage sous l’arche de départ …. et là vraiment du stress pour moi mais être avec les copines permet de relativiser aussi et de penser à autres choses….

Et ça y est nous voilà lancées ….le chrono s’est bien déclenchée sous le passage de l’arche mais c’était sans compter le bouchon devant nous des marcheuses qui avançaient à pas d’escargot et que nous pouvions doubler donc les premiers 100m se sont fait en marchant…. nous faisant perdre ainsi un peu de notre élan et des secondes au chrono ….. 

Et ensuite est venu le temps de courir , de maintenir une allure régulière et la garder pendant 8 km ….. par chance ma copine pez et moi avons le même rythme de course … un vrai plus pour se soutenir et se motiver à deux c’est toujours mieux ….par contre on a perdu notre zoun dans le flot des participantes et on a donc pas pu courir les 2 km communs avec elle sniffff… 

L’avantage de partir dernière ou presque c’est que l’on se fait pas doubler par des concurrentes meilleures que vous et donc ça ne démoralise pas au contraire c’est nous qui doublions certaines participantes juste en se lançant un regard du genre allez celle-ci on se la fait 😉

 Les premiers km ont coulé tt seul , au 3ème la première avait déjà 2km d’avance sur nous puisqu’elle était sur le retour arggghhh là on ne peut que rester admirative …. au 4ème km on passe au ravitaillement pour un verre d’eau (car même si le temps est nuageux il fait tt de même chaud un peu plus de 25°C) et là on se rend compte que boire en courant c’est pas possible on mouille le tee shirt aussi …. pas grave ça rafraîchit…..

Mais c’est aussi au 4ème km que le bidou fait des siennes et que le là on sait que ça va être dur dur de tenir au même rythme pour les 4 km suivants mais on s’accroche car on a sa fierté nonmého …..

5ème, 6ème ça file mais ça devient dur dur de maintenir le rythme tjs des crampes d’estomac…. je sens que je commence à flancher mais je continue et c’est là que ma Pez devient mon moteur, mon lièvre… elle est juste 1m devant moi et je la lâche pas, je cours dans ses pas…. une rangée de mômes sur le bord de la route tendent les mains pour que l’on viennent taper dedans et nous encouragent ça me redonne un peu de niakkkk mais bon je morfle qd même faut être honnête ….. et dans le dernier km j’arrive plus à suivre mon ti lièvre (à moins que ce soit l’inverse car il a encore du jus sous la semelle et tant mieux il a raison mon ti lièvre de prendre la poudre d’escampette) mais j’essaie de pas trop relâcher et maintient un bon rythme tt de même pour enfin apercevoir cette fichue ligne d’arrivée et finir cette première course avec le soutien de ma Pez venue me rejoindre pour faire les dernières foulées avec moi….

 

 P1040153

 

Voilà je l’ai fait cette 1ère course, j’ai relevé mon défi et réussi à tenir mon objectif des 8 km en moins d’1h ….

Mon temps officiel : 55:03 soit 508 ème (sur 572) avec une moyenne de 8,72 km/h …. pas si mal mais suis sûre que je peux mieux faire….

Je suis contente d’avoir oser franchir le cap et d’avoir participer avec mes 2 copines (qui ne sont pas en reste et on fait de belles performances sur le 4km et le 8km … bravo encore à toutes les deux) à cette course ça reste un pur moment de bonheur et de partage … et en plus aucune douleurs ni courbatures le lendemain …c’est bon signe ….

Reste maintenant à préparer la prochaine course…car oui il y en aura d’autres enfin tout au moins une ..

10 km cette fois donc allez hop hop hop on ne laisse pas le temps aux baskets de refroidir et on file à l’entraînement …..

Enma ….. Runneuse

Et oui après Enma …sportive il y a maintenant Enma….Runneuse car c’est quasi le seul sport que je pratique maintenant depuis le début de cette année 2012 (si on excepte les petites virées à vélo en famille).

Je cours, je cours,  je cours…… mais me demander pas après quoi je sais pas encore (enfin si j’ai une idée mais je vous la garde pour pus tard quand elle sera devenue une certitude). 

L’idée germait dans ma caboche depuis la fin d’année 2011 à force d’entendre des copinettes en parler et réaliser des exploits en course à pieds avec des longs trails en montagne et autres …. bon je savais bien que là fallait pas rêver c’était pas encore pour moi mais l’envie de chausser mes baskets à fait son chemin …..

C’est ainsi que j’ai fait ma première sortie et me suis rendue compte que oui je pouvais arriver maintenant à courir (forcément avec 44 kg de moins tt est plus facile !!!!) sans trop m’essouffler  …..

Mais comme j’y connaissais rien, que je voulais bien faire et surtout pas me dégoûter alors j’ai fouiné sur le net (oui je sais je fouine bcp trop sur le net mais je vous assure j’y passe bcp moins de temps maintenant) et là j’ai trouvé mon coach virtuel, celui qui allait me faire courir 1h sans m’arrêter et sans peiner en y allant progressivement …. et c’est ainsi que Jiwok est devenu mon ami de course. J’ai suivi le programme à peu près scrupuleusement, parfois en refaisant une séance car je me sentais pas en forme et sur la fin j’ai zappé les dernières car en fait en l’espace de 8 semaines et bien j’avais réussi …YES YES YES…… désormais je fait des sorties d’1h environ (parfois plus) et je cherche à améliorer ma vitesse moyenne mais toujours en prenant un max de plaisir …..

Alors voilà Enma est devenue une runneuse qui cours, cours, cours et que plus rien n’arrête pas même le mauvais temps…..

 2012-05-09 10.15.20

Bon ok  j’ai été un peu fainéante cet été mais là j’ai repris sérieusement depuis début août avec un objectif en ligne de mire ….. un défi un peu fou de participer à une course de 10 km en octobre….

 

Mais avant il fallait tester mes capacités sur un parcours plus court …..la bordelaise et ses 8km : un premier test idéal pour m’immerger dans la compétition …… c’était ce week end ….le temps de reprendre mon souffle et je vous fait partager cette 1ère expérience……