Glacé – Bernard Minier

Voici le deuxième livre que j’ai choisi de lire pour le Cold Winter Challenge pour poursuivre le thème des montagnes enneigées. Après la lecture de café givré qui était assez léger je me sentais d’attaque pour découvrir cet auteur dont on m’a vanté les mérites pour son côté noir.


couv61528769Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées. Au petit matin, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d’un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée.
Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée.
Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrière.
Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d’altitude? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar?
Une atmosphère oppressante, une intrigue tendue à l ‘extrême, une plongée implacable dans nos peurs les plus secrètes, ce premier roman est une révélation!
Bernard Minier a grandi au pied des Pyrénées.
Primé à l’issue de plusieurs concours de nouvelles, il publie avec Glacé son premier roman.


Alors autant vous dire que je ne pouvais pas être plus près du thème montagnes enneigées qu’avec ce livre. Car brrrrr, il fait froid tout au long de ce livre. Et ce froid m’a tenu en haleine.

Donc tout commence par la mort d’un cheval à plus de 200 m d’altitude, un truc invraisemblable à première vue, sans queue ni tête (sans vilain jeu de mot.. ceux qui ont lu ou liront comprendront). Et pourtant, c’est là le point de départ de l’énigme.

C’est aussi là que sont posés les différents personnages qui vont intervenir tout au long de ce livre. On découvre la personnalité du commandant Servaz, un flic comme un autre mais avec un truc en plus évidemment.

En parallèle, on découvre l’histoire d’une psy, dans un premier temps on ne voit pas bien ce qu’elle va venir faire dans l’histoire et puis au fur et à mesure on devine le lien sans pour autant le comprendre tout à fait.

Tout s’accélère lorsque un deuxième meurtre tout aussi spectaculaire que le premier est commis. L’enquête menée conjointement entre la police et la gendarmerie fait apparaître des coupables surgit du passé.

Vraiment une belle surprise que ce livre, le style est clair et limpide. Les descriptions des paysages vous donnent juste envie d’aller très vite visiter les Pyrénées. Les personnages sont attachants (même lorsqu’ils sont antipathiques) et réalistes (même si certains sont farfelus). L’intrigue est menée d’une main de maître en alternant les phases de rebondissement et la réflexion.

Bon tout de même une fois le coupable découvert et le pourquoi du comment compris, j’avoue que la suite m’a semblé de trop, un peu trop longue peut être en fait. Je savais et du coup je n’avais pas besoin de plus en somme. J’aurais aimé une fin plus brute. Mais ça reste un avis très personnel, j’aime les fins qui se posent comme un couperet net et précis laissant parfois un peu de place à mon imagination.

Enfin, ce livre est une belle découverte et je sais déjà que je vais poursuivre la lecture de cet auteur, ne serait-ce que pour savoir comment vont évoluer certaines révélations lâchées l’air de rien sur la fin…

 

Publicités