Le trône de fer : Les brigands – Georges R.R. Martin

L’intégrale 3 (A Storm Of Swords) débute par ce 6ème opus qui porte le titre de « les brigands » ou dans sa version plus récente celui d’ « intrigue à Port Réal ».


les brigandsÀ Winterfell, des hommes de toutes conditions, révoltés par les horreurs de la guerre civile, ont décidé de récuser les divers prétendants au trône pour ne se consacrer, les armes à la main, qu’à la défense des petites gens. On les appelle les Brigands. À Vivesaigues, que tente de gagner Arya pour retrouver sa mère, à Peyredragon, où Davos, réchappé par miracle d’un désastre guerrier, a décidé d’assassiner Melisandre, ou bien à Port-Réal, où s’apprêtent les noces de Joffrey, règne le chaos. Les tentatives d’assassinat, les meurtres, les prises d’otage et les plus noires intrigues se succèdent en cascade. Qui l’emportera finalement ? Dans ce nouvel et fracassant ouvrage, George R.R. Martin poursuit sa foisonnante saga où entrent maintenant en scène des monstres terrifiants, esclaves de forces maléfiques qui n’ont qu’un but sur terre : éradiquer toute trace d’humanité.


 Après la victoire des Lannister lors de la bataille de Port Réal, Joffrey s’installe sur le trône de fer de façon sûre et certaine. Et pourtant choyé par Cersei, il n’a pris part à aucune bataille.

Stannis s’est retranché à Peyredragon, Robb tente de poursuivre le combat mais depuis la prise de Winterfell, son pouvoir sur les sujets du Nord est difficile.

Et ce sont les brigands qui profitent de cette période de doute pour malmener la population villageoise, piller ce qui peut l’être. Et profiter de chaque occasion pour récupérer des rançons. C’st ainsi qu’Arya Stark et Jaime Lannister vont se retrouver aux prises avec eux pour être rançonnés auprès des plus offrants.

A mon sens un livre de transition où sont posés les bases de la suite de l’histoire. Rien de bien palpitant dans ce volume en apparence donc. Pourtant chaque détail est pensé.

On suit les personnages principaux, tel que Jaime, Arya, Daenerys, Robb mais aussi Jon Snow qui devra faire des choix cornéliens face à ses voeux de la garde de nuit.

Bref on avance dans les méandres tortueux de ce trône de fer et vers la recherche du pouvoir sur le royaume des 7 couronnes.

Publicités

Le trône de fer : l’invincible forteresse – Georges R.R. Martin

Ce livre de poche est le dernier volet de l’intégrale 2 (A Clash Of Kings) et qui dit dernier volet, dit intrigues palpitantes.


invincible forteresseLe défunt duc Stark de Winterfell, jadis appelé par le souverain pour sauver le royaume des Sept Couronnes, avait pourtant prédit que l’hiver viendrait. Trop occupés à satisfaire leurs ambitions ou à assouvir des vengeances personnelles, les aspirants au trône en oublient la fin imminente de l’été. Les guerres intestines et la bassesse des hommes leur masquent les forces  » obscures et malfaisantes  » qui s’amassent près du Mur colossal protégeant le royaume. Mais Winterfell continue de vivre à travers son fils et sa forteresse invincible. Avec le mélange de réalisme humaniste, de connaissance profonde de la société féodale et de fantastique qui l’a rendu célèbre, George R. R. Martin poursuit une série palpitante, où nul n’est parfaitement bon ni mauvais.


Alors que Renly est mort de manière mystérieuse, Stannis récupère les partisans de ce roi assassiné. De fait, il se met en route vers Port Réal afin de livrer bataille. Mais c’était sans compter sur Tyrion Lannister qui a su organiser la défense de la forteresse de mains de maîtres.

Pendant ce temps, au nord, les Greyjoy s’emparent de Winterfell par la force réduisant en cendres le château et tuant les héritiers Starck.

Robb qui accumulent les victoires est pourtant dans une position difficile -devenu roi sans terre. Au delà du mur, l’atmosphère est glaciale. Alors qu’à Quarth, Daenerys scelle des pactes pour conquérir les sept couronnes.

Ce volume est plein de rebondissement. La bataille de Port Réal est ingénieuse et on comprend maintenant le plan de Tyrion préparé dans les livres précédents. Je ne sais pourquoi mais je lui trouve un bon fond.

Arya a elle aussi ma préférence. Je lui prédis un grand avenir, elle sait se méfier et agir en fonction de la situation. Daenerys fait son bout de chemin toujours dans l’indifférence la plus totale des autres.

Et au delà du mur, tout se complique pour la garde nuit qui va devoir affronter un grand fléau.

Bref, ça a été un livre assez captivant en comparaison du précédent plu mou et comme toujours on veut savoir ce qu’il va advenir de tout ce petit monde.